31 août 2016

Worldwide Kids

  Rédigé par Saine Scène
Photographié par Mawrsi


Ce qui a de vital c’est ce qui coule dans nos veines.

C’est ainsi sous ces paroles de sagesse que Kool A, membre des Worldwide Kids, va marquer l’imaginaire de notre équipe pour une première fois. C’était en 2014 alors qu’un de nos membres s’est rendu en territoire bordelais et à travers quelques bières, un message Facebook se glissa dans notre inbox : «Gardez une oreille attentive pour les Worldwide Kids.» Tout simplement, rien de plus.

-®MAWRSI_BCP7385

Comme un gars qui vient de trouver la section des archives de la bibliothèque nationale, le lendemain, une rafale de liens couvrant quasiment toute les réalisations du groupe déferle dans notre boîte à message. Impressionné certes, l’Internet offre tellement une vaste gamme de talent qu’il était encore trop tôt pour s’emballer ou se forger une opinion étoffée. Quelques mois plus tard, notre compatriote finit par accoster à Montréal. Avec lui, l’album Symphony of my thoughts de Kool A, un EP acoustique de 4 chansons. Assez court vous me direz? Peu importe, les 15 minutes que dure le projet sont suffisantes pour laisser une bonne impression. Tellement bonne, qu’on en veut plus. Tellement plus, qu’on joue en boucle le peu qu’on peut trouver sur le groupe. C’est à peu près comme ça que se résume la quête de diffuser les Worldwide Kids. Pour reprendre les mots de France O, chaîne de télévision nationale française, qui les a accueillies pour une prestation, on peut décrire le collectif ainsi: «Un timbre de voix reconnaissable entre mille, mélodieusement mariée à une guitare acoustique, des textes évocateurs et engagés le tout savamment exhaussé par un mélange entre Reggae, Soul et Rap.»

-®MAWRSI_BCP7409

De passage à Ghetto Érudit, on a pu constater toute l’étendue de leurs talents et hier, c’était le Festival International des Nuits d’Afrique qui accueillait le groupe au Ballatou. Dans une ambiance très intime, le spectacle a permis aux quelques personnes présentes de voyager à travers un medley urbain en plus d’offrir une vitrine à quelques artistes locaux. D’ailleurs à ce sujet, much love à Naïka de Strange Froots et le rappeur franco-montréalais Jibré de s’être prêté au jeu. The Worldwide Kids en sont à leur première présence en sol nord-américain et on ose espérer que ça ne sera pas la dernière. Si tel est le cas, ne manquez donc pas cette opportunité de venir apprécier leur spectacle au Groove Nation ce jeudi avec Cee l’explorateur et le duo très ALAIZ de Dr. MaD & Musoni. On vous promet que vous allez feel le vibe et on offre une garantie prolongée pour les gens difficiles. Au plaisir de vous y voir !