17 mai 2015

Philippe Clément

Rédigé par Saine Scène
Photographié par Mawrsi


Le père de Phil Clem a une fois dit sur la télévision nationale qu’il ne supportait pas que son fils soit artiste parce que ça ne paye pas.

Sans surprise le inbox de son hate mail a explosé. On a rencontré le principal intéressé au Marché aux puces St-Eustache pour voir ce qu’il en pensait de toute cette saga, voici donc une série de questions vraiment randoms avec Phillipe Clement.

philclem

«Tu sais mon père, il a juste été pris dans un contexte qu’on lui posait la question, ce n’est probablement pas le premier choix qu’il ferait s’il devait se trouver quelque chose pour faire de l’argent, mais c’est le premier qui me supporterait si j’y arrivais.»

Q: Et penses-tu pouvoir vivre de ton art ?

«Écoute tout talent se monnaye, le reste tient de ta volonté.»

philclem

Au moment du shooting de Mawrsi avec Philippe Clement, il n’y a pas pas grand-chose qu’on savait sur lui à part qu’il a participé à La Voix, ses influences & son background nous étaient encore inconnus.

Q: Quelle chanson aurais-tu souhaité avoir écrite?

Je pense juste pour les paroles là, je dirais Damien Rice – Delicate. C’est la toune que j’ai jouée pour ma préaudition à La Voix.

Q: Parlant de performance, as tu déjà performé saoul?

«Non, moi après deux trois bières, j’suis pu capable de chanter pantoute. Don’t drink & sing.»

Q: Quel serait ton char de rêve?

«Probablement, une Audi à 600 000$, ça serait le rêve.»

C’est beaucoup trop facile comme réponse.

«OK, un genre de vieux Muscle Car.»

Q: Comme une Impala 64?

«Je ne sais pas, je ne suis pas bon avec les chiffres. Je ne sais même pas quel âge a mon père, d’ailleurs je ne me rappelle même pas de sa date de fête.»

philclem

Q: Alors comme ça tu magasines souvent à ce marché aux puces?

«Ouais, la dernière fois je suis venu ici c’était aujourd’hui.»

Q: Qu’est-ce que tu penses des machines ATM?

«C’est de l’arnaque cette affaire-là, ça te vole deux piasses à chaque fois.»

Pour conclure, je lui demande s’il a de l’argent pour donner un pourboire à la fille qui nous a aidés à la foire.

«J’étudie en Arts, elle a étudié en photo, c’est ça que ça fait être un artiste, c’est d’avoir les poches vides.»

philclem