1 juin 2013

Green Hypnotic

Rédigé par Saine Scène
Photographié par Mawrsi


Alors que Green Hypnotic est sur le point d’annoncer sa deuxième tournée québécoise.

le Lavallois d’origine s’était arrêté en 2013 à Shawinigan, pour sa première tournée, Kingdom Tour. Croyant fermement à un crowd que celui-ci pourrait aller chercher, Saine Scène avait mis en oeuvre une collaboration avec la boutique de streetwear Flawless afin que Green puisse y performer durant les festivités de leur quatrième anniversaire. Shouts au homie Borey, qui était notre premier contact avec la boutique et qui avait rencontré Kevin l’un des propriétaires du magasin dans le cadre du programme d’immersion anglaise J’explore l’année d’avant.

flawless

On ne peut pas dire que c’était le meilleur placement qu’on a fait, mais pour être bien franc we didn’t give a fuck, on était tous convaincu à quel point l’album Incoastnito de Green méritait d’être connu du public québécois, et ce, même s’ils n’étaient pas prêts. Avec des gars comme Kaytra, Dr. MaD, HK, Da-P, .nox, Musoni et plusieurs autres sur l’album, le projet a suscité l’admiration de plusieurs blogues locaux et la tournée représentait la concrétisation de plusieurs années d’efforts pour le rappeur lavallois.

flawless

Green Hypnotic est vraiment la face des rappeurs ALAIZ alors que le collectif est surtout reconnu pour son all-star line-up de producteurs. Une chose que vous devez savoir du collectif montréalais c’est que rarement leur membre se présente au soundcheck et pour son arrêt à Shawinigan, Green a été fidèle aux habitudes du groupe. Seul Dr. MaD, qui avait été appelé afin d’être son DJ, reconnaît l’importance du soundcheck et il a donc assuré tout seul pendant que la tête d’affiche du spectacle d’anniversaire de Flawless, JD Era, observait le long des lignes de côté attendant patiemment son tour. La qualité des installations était là, microphone sans fil, bons speakers & belle salle en général, mais à en juger par sa taille, on avait beaucoup de misère à croire qu’elle allait être remplie et encore moins dans une petite ville comme Shawinigan, mais peu importe, Flawless a toujours su faire preuve de professionnalisme dans ses organisations d’événements.

flawless

Une certaine incertitude s’était installée cette journée-là alors que pendant une grande partie de la journée, on ne savait pas comment on allait assuré l’entrée de toute l’équipe Saine Scène, ce détail-là n’avait pas été mis au clair par les deux organisations. Bien entendu, une fois sur place pour le début du spectacle, l’accès gratuit à la salle nous avait été refusé :(. Seul Benji a osé payer les 40$ qui en coûtait afin de rentrer et profiter du open-bar. C’était une vraie claque au visage. Dr. MaD a usé de son baccalauréat en politique pour maintenir les relations diplomatiques courtoises et a négocié notre libération. « Donc, si je comprends bien, c’est 40$ pour rentrer et avoir le open-bar? Oui c’est ça vieux. OK, alors si on veut rentrer et ne pas boire, c’est gratuit? Heu……Ouin, ok si vous buvez pas c’est gratuit.» Next thing you know, tout le monde profite du open bar à Benji et Marilou throw up parce elle a trop bu avec C-Nee. C’est ça Saine Scène, le partage.