20 mars 2015

Extra time with Bambu

Rédigé par Saine Scène
Photographié par Mawrsi


Dans le cadre du Hip-Hop Week Montreal, l’équipe Saine Scène a eu la chance de s’entretenir avec le rappeur Bambu, qui était de passage pour une conférence sur l’activisme au sein du hip-hop ainsi que pour un spectacle au Belmont.

Reconnu pour son travail communautaire & ses textes aux orientations anti-impérialistes, Bambu a un rituel bien simple avant d’embarquer sur scène; Facetime avec son fils: «That’s my ritual right there. Everytime I’m about to go on stage, I speak to my son.»

bambu

Est-ce qu’on peut s’attendre de ton fils, qu’il soit lui aussi un rappeur? «Not as a career, I’ll try to dissuave him from that. I’d like him to be community organizer first. Not that I wouldn’t support it if he does but I’ll be one of those dads pushing him to have a backup plan. And then he’ll has to know that being a rapper, it is mostly ego driven. I’d rather have him do the work first & understand from being a community organizer & then become a rapper» répond-t-il humblement après une performance inspirée sur la scène du Belmont.

bambu

Peu de mots pourraient réellement décrire la qualité des discussions qu’on a eu la chance d’avoir avec le rappeur de Los Angeles alors on préfère vous laissez avec une vidéo qui résume bien les échanges courtois, enjoy !